Focus sur le metteur en scène : Matthieu Cruciani

Matthieu Cruciani, né à Nancy en 1975, fait partie de l’Ensemble artistique de La Comédie de Saint-Étienne depuis 2011. Il travaille également pour la compagnie The Party, qu’il crée en 2011, dans laquelle il exerce les métiers de metteur en scène, acteur et directeur artistique.

Il met en scène de nombreuses pièces de théâtre, telles que L’Invention de Morel de Bioy Casares en 2008, Urfaust de Goethe en 2010, Rapport sur moi de Grégoire Bouillier, Moby Dick de Fabrice Melquiot en 2014, Un beau ténébreux de Julien Gracq en 2016 et enfin Andromaque (un amour fou) de Jean Racine en 2017.

Andromaque (un amour fou) est la première pièce mise en scène qui s’inspire d’un texte classique, mêlé à des incursions du film L’amour fou de Jacques Rivette.

 

Une pièce remplie d’histoire

Matthieu Cruciani s’exprime le vendredi 2 Février sur cette pièce, en expliquant que c’était une commande.  La pièce est née de recherches réalisées sur internet, durant lesquels le film l’Amour fou, découvert sur YouTube, lui donne l’inspiration. Filmer des répétitions représentait pour lui l’idée la plus originale et la plus intéressante. Pour sa version originale d’Andromaque (un amour fou), il ne voulait ni une pièce antique, ni une pièce contemporaine, mais juste mettre en avant « des histoires d’affects et des histoires d’amour ».

Sa définition de sa pièce ne s’apparente pas à une adaptation, mais comme une « œuvre originale issue de différentes inspirations ». L’aspect le plus intéressant de cette pièce est « la compilation de méga-héros » ;  le fait de créer une « œuvre poétique qui sorte d’une œuvre thématique » le fascine.

 

Crédits photo : http://www.compagnietheparty.com/content/la-compagnie

 

MB.

Retrouvez le Projet Quatrième Mur sur Facebook, Twitter, Instagram et sur le Blog !